Youtube Pinterest Flickr Facebook Instagram

Historique

Vers 750, le Duché d’Alsace formé sous les derniers Mérovingiens et administré par les Etichonides, est partagé en deux comté, le Nordgau et le Sudgau., mentionné dans le traité de Mersen (870). La limite entre les deux territoires est le Landgraben, au sud de Sélestat. Le terme de Sundgau apparaît dans les textes au XIIe siècle.

vestige du britzgyberg, Illfurth
cliquez pour agrandir l'image vestige du britzgyberg, Illfurth

Le Sundgau historique coïncide alors avec les terres des comtes de Ferrette et des Habsbourg, à l’exception de la ville de Mulhouse et de son territoire composé d’Illzach et de Modenheim. Le Sundgau géographique ne désigne qu’une région plus restreinte comprenant le pays des collines au sud de Mulhouse et allant jusqu'à la vallée de la Lucelle.

Les premiers hommes s'implantent dans le Sundgau dès 500.000 ans avant Jésus Christ. Les fouilles ont révélé des vestiges des périodes paléolithique et néolithique. L’âge du bronze correspond à des migrations de population qui incinèrent leurs morts. L’âge du fer reste connu avec la station de hauteur du Britzgyberg à Illfurth, véritable cité fortifiée.

 

Château de Ferrette
cliquez pour agrandir l'image Château de Ferrette

Au 1er siècle avant Jésus Christ le Sundgau est englobé dans un vaste territoire occupé par les Séquanes avec pour centre Besançon. Vers 70 avant Jésus Christ, les Séquanes pour se libérer du joug de leur voisin les Eduens, font appel à des mercenaires germains. Ceux ci, conduits par Arioviste, finissent par s’installer dans le territoire des Séquanes, qui pour les chasser font appel aux Romains. Jules César bat Arioviste en 58 avant Jésus Christ et les Romains s’installent en Alsace.

Un réseau de routes très dense se met en place reprenant les chemins des Celtes. Aux bords des routes se construisent des vicus comme à Largitzen, Sierentz, Koestlach... La domination romaine prend fin au début du Ve siècle. Les Alamans occupent alors le Sundgau, puis les Francs suite à la victoire de Tolbiac (496). Le Sundgau est englobé dans le royaume d’Austrasie et fait partie du Duché d’Alsace. Sous les Mérovingiens, le christianisme est introduit dans le Sundgau, sous l’influence de moines irlandais. Vers 700 apparaissent les premières églises-mères dédiées à saint Martin.