Youtube Pinterest Flickr Facebook Instagram

Activités fluviales

Dans le Sundgau, la nature réserve ses surprises au visiteur.
Au fil de l’eau, vous remonterez jusqu’aux sources du Pays.
Découvrez des sites où vibre la vie des hommes et de la terre.

Canal du Rhône au Rhin
cliquez pour agrandir l'image Canal du Rhône au Rhin

Le canal du Rhône au Rhin

Construit au début du XIXème siècle, le canal a d'abord eu une vocation économique importante représentant une liaison commerciale entre la Méditérranée et le bassin de la mer du Nord via le Rhin.

Les caractéristiques générales de l'infrastructure ont été améliorées au cours du temps. Les écluses ont peu à peu été allongées pour aujourd'hui atteindre la longeur de 38,50m. Le mouillage a également été augmenté pour atteindre 2,20m en 1922 sur la section sud. Le bief de partage de Valdieu qui compte 12 écluses sur 3 km, a été abaissé et allongé en 1927. De nombreux ouvrages d'art ont également été construits comme un pont-canal à Wolfersdorf permettant de franchir la Largue, affluent de l'Ill.

L'alimentation en eau se fait par de nombreux ruisseaux et également par une rigole d'alimentation qui prélève l'eau nécessaire au fonctionnement du canal dans la Largue à Friesen, traverse 5 villages et se jette au point le plus haut du canal à Valdieu.

Jusqu'en 1870, le canal a connu un trafic marchand important permettant à des industries comme les tuileries GILARDONI, de se développer à Retzwiller, Hagenbach, ...

Aujourd'hui le canal a une vocation principalement touristique avec son patrimoine, un relais nautique et l'utilisation du chemin de halage par les cyclistes.

Piste cyclable du canal

Longue de 25km entre Dannemarie et Mulhouse, cette piste cyclable a été aménagée sur le chemin de halage.
Les cyclistes peuvent ainsi découvrir un Sundgau étonnant et immuable dans un cadre de roseaux parfois parsemés d'iris jaunes et frangés d'aulnes à l'écart de la circulation (hormis celle des services de VNF).

Relais nautique de la Porte d'Alsace
cliquez pour agrandir l'image Relais nautique
de la Porte d'Alsace

Relais nautique de la Porte d'Alsace

Le relais nautique, dans un écrin de verdure, vous assure calme et repos dans un village typique du Sundgau. Le canal du Rhône au Rhin est devenu un lieu de villégiature pour de nombreux plaisanciers allemands, suisses ou français. Le relais nautique de la Porte d'Alsace offre 55 places d'amarrage dans un environnement verdoyant.

  • des places d'amarrage de technologie marine,
  • des installations sanitaires et une laverie dans une maison à colombages,
  • un accès, des places de parking, de grands espaces verts, des jeux pour enfants,
  • une rampe de mise à l'eau pour petits bateaux

L’ Echelle d'écluses

Une échelle de douze écluses entre Valdieu et Wolfersdorf permet aux bateaux de franchir un dénivellé de 30 mètres sur 3 km et d'accéder au seuil de Valdieu.
Ces écluses ont peu à peu été allongées pour aujourd'hui atteindre la longeur de 38,50m. Le mouillage a également été augmenté pour atteindre 2,20m en 1922 sur la section sud.

Le seuil de Valdieu est le point de franchissement de la ligne de partage des eaux entre le bassin rhodanien et le bassin rhénan.
La ligne de partage des eaux est la limite gégraphique séparant deux bassins versants. Ainsi, les précipitations s'abattant à l'ouest de cette ligne s'écouleront vers la Saône puis le Rhône et celles tombant à l'est s'écouleront vers le Rhin.

Le Pont Canal

Construit en 1834 en pierres de taille, ce pont canal permet aux bateaux de franchir la Largue.
D'une longueur de 35m, il repose sur quatre piles reliées entre elles par des arches voutées. La charge théorique supportée par une pile (poids propre de la pile, poids du pont et du canal rempli d'eau, charge de tractage) est de 8 150 kg/m.

La rigole d'alimentation du canal du Rhône au Rhin

C'est officiellement, par décret napoléonien de 1804, que fut proposée "la rigole d'alimentation du canal du Rhône au Rhin" (successivement canal Napoléon, canal Monsieur après la Restauration en 1815 et définitivement canal du Rhône au Rhin, après 1830), absolument nécessaire pour assurer au canal un niveau d'eau suffisant toute l'année, dans son tronçon le plus élevé, à 341,5 m, bief de partage entre les deux bassins hydrographiques du Rhône et du Rhin, au seuil de Valdieu.

Retour haut de page